Buffy revient botter les postérieurs démoniaques

21 03 2007

La série télé Buffy the Vampire Slayer prenait fin après 7 saisons il y a déjà plusieurs années. L’histoire aussi arrivait à sa conclusion : Buffy sauvait le monde de l’apocalypse en détruisant la « Bouche de l’Enfer »… et Sunnydale avec.

Buffy the Vampire Slayer season 8 #1

C’était sans compter sur Dark Horse qui proposa à Joss Whedon, créateur de la série, de reprendre le flambeau sous forme de comics ! Me voici donc aujourd’hui avec le premier épisode de cette « saison 8 » entre les mains.

Buffy a repris du service, mais le « scooby gang » s’est mué à présent en petite armée : les milliers de tueuses potentielles révélées dans la dernière saison se sont regroupées pour lutter contre les démons. Xander, Nick Fury dans l’âme, dirige leurs opérations depuis un complexe étonnament bien équipé. Ce qui semble également troubler l’armée américaine…

Ce premier numéro, qui ne reprend pas tout à fait l’histoire à la fin de la série télé, installe les personnages dans leur nouveau contexte et commence à lever le voile sur leurs adversaires à venir. Détail important : il suffit de se souvenir vaguement de la série pour suivre l’istoire. Les éléments clefs se limitent à ceux que j’ai indiqués précédemment.

Les dessins de Georges Jeanty sans être étonnament réalistes ou originaux, ne sont pas mal. On reconnaît plutôt bien les protagonistes, ce qui

On retrouve dans le scénario les éléments qui me plaisaient dans la série, à savoir l’humour, les petites touches de dérision, les références à la pop culture, le développement des personnages. La fin de cet épisode donne envie de savoir ce qui se passe ensuite. Enfin, contrairement à Astonishing X-Men, Whedon parvient dans les 22 pages de Buffy #1 à faire progresser convenablement l’histoire et à occuper le lecteur pendant plus que 5 minutes.


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire