Bryan Talbot en dédicace mardi 19 mai 2009

16 05 2009

Bryan Talbot en dédicace à Arkham ce mardi 19 mai

bryan-talbot_flyer.jpg




Georges Jeanty en dédicace le 3 novembre 2007

30 10 2007

Le dessinateur Georges Jeanty (Buffy season 8) sera en dédicace ce samedi 3 novembre à la librairie Arkham.

Georhes Jeanty à Paris




Warren Ellis se fait les X-Men

2 08 2007

Warren Ellis a annoncé le week-end dernier lors du San Diego Comic-Con qu’il remplacerait Joss “Buffy” Whedon au scénario d’Astonishing X-Men. John Cassaday passera quant à lui les crayons à Simone Bianchi.

Los du “run” de Joss Whedon, Astonishing s’est fait remarquer pour ses dates de publication calamiteuses et son rythme plutôt gastéropédestre. Pourtant, Astonishing reste, avec le X-Factor de Peter David, mon titre X préféré. En bon fanboy, Whedon est parvenu faire du X-men old school et moderne à la fois. Son art de la réplique est un vrai régal et les dessins de Cassaday surprennent par leur beauté.

Il fallait dont une pointure pour remplacer Whedon, ce sera Ellis. En grand amateur du scénariste britannique, je devrais être comblé. Pourtant, il me semble que depuis quelques mois, victime de son succès ou de son besoin de payer son ardoise au pub, celui-ci peine à livrer à temps ses scénarios. Que devient Fell ? Newuniversal ? Desolation Jones ? Disparus des catalogues sans plus de cérémonie. Et pourtant, Ellis prévoit une pléthore de titres chez Avatar (dont Doktor Sleepless, j’en reparlerai peut-être) sans oublier ses articles hebdomadaires pour Reuters ou SuicideGirls.

Alors j’ai envie de dire : 24 mois de Warren Ellis sur Astonishing, ça roxe ta face de geek. Mais en même temps, montrer un peu de respect au le lecteur en terminant les autres séries ne ferait pas de mal.

D’ailleurs, quelqu’un a des nouvelles de WildCATS #2 (Grant Morrison / Jim Lee) prévu pour… décembre 2006 ?




Transmetropolitan : à lire et à révérer comme il se doit

30 06 2007

Transmetropolitan #1VF Warren Ellis est un auteur qui commence à être connu en France. Nextwave, Desolation Jones, Global Frequency, ses séries récentes font toutes l’objet d’une adaptation dans notre langue. L’engouement tout récent dans notre pays pour les comics et pour Ellis en particulier nous permet enfin de découvrir, cette fois en entier, espérons-le, son oeuvre majeure : Transmetropolitan.

Cette série emmène le lecteur dans un futur post-cyberpunk à la fois fascinant et répugnant. L’humanité s’est concentrée dans des mégalopoles où, tandis que les riches se délectent de confiture de bébés dauphins dans leurs immeubles somptueux, sur le trottoir d’en face des gamins illétrés crèvent de la lèpre et des charlatans messianiques prêchent la rédemption par la drogue et le sexe.

Spider Jerusalem, ancien journaliste politique, hait cette Ville de décadence et d’aliénation. Malhreureusement, son éditeur l’oblige à reprendre du service. Ou plutôt à reprendre sa Mission. Car ce journaliste mégalomane, misanthrope et maniaco-dépressif n’a qu’un crédo : “La Vérité, quel qu’en soit le prix”.

La Vérité, c’est dénoncer les dérives du pouvoir, les collusions à coup de billets verts ou de violences policières entre l’exécutif, les média et les religions. C’est forcer les puissants qui ont transformé la Ville en Cour des Miracles à rendre des comptes au peuple. Cette intransigence a un prix : elle détruit des vies. Celle des acteurs, des témoins, du journaliste. Et très vite, Spider devient l’homme à abattre.

Transmetropolitan séduit par la richesse visuelle, fruit de l’imagination de Darick Robertson, par l’humour noir et la truculence des dialogues de Warren Ellis. Débutée en 1997 aux USA, la série construisit pendant 5 ans une intrigue dystopique de qualité qui trouve toujours des échos dans le monde contemporain.

Merci donc à Panini Comics qui, après avoir ressucité Preacher il y a trois mois, offre au lecteur français cette indispensable de la BD anglo-saxonne. Le premier volume regroupe la première année de la série : on peut donc s’attendre à 5 volumes au total. Les anglicistes curieux qui voudraient goûter tout de suite peuvent aussi jeter un oeil au début de la série sur le site de l’éditeur américain Vertigo.




Rappel avant les élections

9 06 2007

Il semblerait que j’aie des affinités avec Spider Jerusalem :

What Gritty No Nonsense Comic Book Character are You?

You are Spider Jerusalem.Spider is THE journalist of the future. He smokes, he does drugs, and he kicks ass. The drugs are going to eventually kill him but not before he gets his way. And his way is the demise of the failed American dream. Although full of hate, he cares about his city. All he wants to bring the world is truth. Spider Jerusalem, conscience of the City. Frightening thought, but he’s the only one we’ve got.
Take this quiz!

En cette veille d’élections, je me permets donc de transmettre un petit cours d’éducation civique tout à fait d’actualité :

spider jerusalem on voting




Le Duo Comics : Dimanche 10 juin sur Nolife

9 06 2007

Ayé, le premier épisode du Duo Comics, le magazine des comics, est programmé sur Nolife pour ce dimanche 10 juin à 21h.

A ne pas louper, ça ne dure qu’un quart d’heure et après retour aux programmes habituels de Nolife, c’est à dire zique japonaise, zique japonaise et zique japonaise.

Le Duo Comics




Elle mourut, puis elle alla mieux

6 06 2007

La semaine dernière je suis au détour d’un comics tombé sur une pub pour X-Men #200. Il s’agissait d’un poster de David Finch réalisé pour l’occasion et que vous pourrez voir dans cette preview (attention spoilers inside !)

Rien ne vous attire l’oeil ? Par exemple une rouquine en vert et or, au milieu du second plan ?

D’accord, c’est un poster censé représenter tous les X-Men présents et passés… Mais on ne m’ôtera pas l’idée que rendre Jean Grey visible comme le nez au milieu du visage n’est pas innocent et que Phoenix s’apprête à renaître de ses cendres.

Faut dire qu’au regard des défections récentes ou prévisibles, les X-Men vont devoir recruter.




The Boys are back

2 06 2007

Oui, “The Boys“, le comics qui provoque un sentiment d’attraction-répulsion, est de retour cette semaine chez Dynamite Entertainement.

Petit retour en arrière, été 2006. DC / Wildstorm lance “The Boys” écrite par Garth Ennis (Preacher) et dessinée par Darrick Robertson (Transmetropolitan).

Tout n’est pas rose chez les super-héros… Non content de jurer comme des charretiers et de ne rien avoir à secouer des victimes collatérales qu’ils occasionnent, ils n’hésitent pas à abuser de leur image pour satisfaire des envies de rites sexuels douteux. C’est pourquoi la CIA finance une équipe secrète, chargée de remettre ces messieurs dans le droit chemin à grands coups de chantage ou de poings dans la gueule.

Garth Ennis avait prévenu que la série allait “sur-preacher Preacher”. De fait, le ton est débridé et les ventes sont bonnes. Mais l’image de super-héros amoraux que véhicule la série n’est pas du goût de DC qui préfère annuler le titre au numéro #6. Tout en ayant la sympathie de lever les verrous contractuels de sorte que la série puisse rapidement continuer chez un autre éditeur.

Retour donc cette semaine de The Boys #7 avec un nouvel arc qui s’annonce orienté investigation. Dans cet épisode, une parodie de Will Eisner qui vit au sous-sol d’un comic-shop demande aux boys d’enquêter sur le meurtre d’un parent. On comprend déjà que les traces les mèneront jusqu’à Tek Knight, un Batman aux troubles obsessionnels compulsifs qui révoltent même son analyste.

Les retardataires curieux pourront se procurer le TPB qui est sorti également cette semaine.

The Boys #7 cover




Bientôt, le duo comics dans ta télé

30 05 2007

Le geek est habituellement une créature mâle célibataire qui affectionne manger de la pizza dans son canapé en regardant pour la 25ème fois “L’Empire Contre-Attaque” ou en jouant à “Densha no Tokidoki” (jeu de drague importé du Japon) sur sa Playstation.
Certainement mus par un besoin atavique de reconnaissance sociale, de companie de type homo sapiens féminin ou de substances récréatives illicites, voici que les geeks de la société de production Pocket Shami s’apprêtent à lancer Nolife, la première chaîne de télé pour nous les geeks (qui le valons bien).

Elle démarrera le premier juin sur le bouquet freebox. Elle proposera certes des émissions sur le manga / animé, les jeux vidéo, le japon et la j-pop. Mais surtout on pourra y retrouver chaque mois une émission sur les comics présentée par les ineffables Philippe et Philippe d’Arkham Comics.

Rendez-vous donc le dernier dimanche de chaque mois à 21h pour tout savoir sur les BD made in USA dans une émission qui promet déjà d’être post-moderne.

Le duo comics



Empowered #2 en septembre

15 05 2007

J’ai lu dans le Previews de ce mois-ci qu’Empowered #2 était prévu pour Septembre. Déjà ?! Après tant d’années sans dessiner, on dirait qu’Adam Warren veut rattrapper le temps perdu !

Empowered 2 preview